Home » Blog Milieu Alimentaire » La sécurité alimentaire comme outil de marketing
 

Blog Milieu Alimentaire

 
Tuesday June 12, 2012

La sécurité alimentaire comme outil de marketing

Editorship Chicopee Europe

Food safety and the environment

2012 est une grande année pour le Royaume-Uni. En effet, deux événements à résonance mondiale, le Jubilé de Diamant de Sa Majesté la Reine et les Jeux olympiques et paralympiques 2012 de Londres, ne manqueront pas de faire du pays un centre d’attraction et le lieu de destination de nombreux touristes supplémentaires.

Pourquoi ce constat présente-t-il un intérêt pour les professionnels de la restauration ? Et bien, la Food Standards Agency, l’Agence britannique des normes alimentaires, va lancer un « Food Safety Squad » (http://www.food.gov.uk/news/campaigns/olympics/), une brigade composée de personnes expérimentées tout spécialement chargées d’inspecter l’hygiène dans les restaurants et les points de vente alimentaires pendant les Jeux olympiques de Londres.

Les établissements non conformes aux normes se verront proposer une formation visant à les sensibiliser aux règlementations en matière d’hygiène alimentaire et à assurer le respect de ces dernières, et ceux présentant un risque pour la santé publique feront l’objet de mesures d’exécution propres à faire respecter la loi.

Cependant, pour une entreprise du secteur de la restauration, le message n’est pas uniquement associé au Royaume-Uni ou aux Jeux olympiques. Dans des conditions économiques difficiles, de nombreux établissements recherchent des moyens d’attirer davantage de nouveaux clients et d’améliorer leurs affaires. Des offres spéciales, de la publicité et beaucoup d’autres initiatives sont mises en place pour assurer leur marketing et motiver le public à sortir pour se restaurer.

Dans la précipitation à servir davantage de clients, il est néanmoins essentiel que l’hygiène et la sécurité alimentaire ne soient pas oubliées. Ce qu’un établissement de restauration vend réellement, c’est sa réputation et celle de ses produits de qualité.

Les initiatives de marketing peuvent attirer de nouveaux visiteurs, mais c’est l’envie de ces derniers de revenir, en plus du marketing par le bouche-à-oreille que représentent ces nouveaux visiteurs, qui permettra véritablement à un restaurant d’accroître son chiffre d’affaires.

Si la sécurité alimentaire et l’hygiène ne sont pas parallèlement des priorités de l’établissement, ces bénéfices à long terme ne se matérialiseront pas. En fait, le facteur du bouche-à-oreille commencera à devenir un défi plutôt qu’un avantage. Un convive déconseillant à des amis d’aller dans votre restaurant ou rédigeant un avis négatif sur le net après une première visite décevante, seront funestes.

Les événements qui se déroulent au Royaume-Uni en 2012 vont certainement inciter un certain nombre d’établissements à essayer de capitaliser, en proposant des promotions et en étendant leurs activités de restauration pour tirer profit au maximum de la situation.

Comme pour tout établissement de restauration qui cherche à attirer de nouveaux clients, ils seraient bien avisés de ne pas oublier l’importance de la sécurité alimentaire. Sans elle, le facteur du bouche-à-oreille pourrait bien transformer les premières visites en une publicité négative difficile à contrer pour un établissement.